Un peu de vert dans la ville

Charlotte 06mai

Au fil des siècles, le béton n’a cessé de manger les étendues vertes de nos villes. Mais depuis peu, la nature a repris ses droits et regagne du terrain dans les milieux urbanisés. Zoom sur les tendances pour ramener un peu de vert dans la ville.

Les murs végétaux

C’est l’idée de Patrick Blanc, botaniste et chercheur du CNRS. Son projet : recouvrir les façades d’immeubles de plantes afin de les rendre plus attrayants. Tout est réalisé avec des matériaux humains ! Les grandes structures en métal sur lesquelles sont érigés ces murs sont constitués de plaques de PVC, recouvertes de matières tissus reproduisant les mousses qui poussent sur certains rochers.  Sur cette surface les plantes peuvent ainsi se développer comme dans la nature. En plus d’être esthétiques, ces œuvres d’art sont aussi isophoniques et  isothermiques.  Vous pouvez les admirer un peu partout dans le monde : au musée du quai Branly à Paris (notre photo), à la cité de l’espace à Toulouse, à Barcelone, Londres, Singapour…

Vers une nouvelle architecture « verte »

Les architectes semblent de plus en plus soucieux de réintégrer de la nature dans les milieux urbanisés. Depuis plusieurs années, toutes sortes de bâtiments feuillus fleurissent à travers le monde. L’exemple le plus fou est sans doute celui de l’académie des sciences de San Francisco, inaugurée en 2008. Construit sous un immense toit de gazon, ce bâtiment au design étonnant possède d’immenses façades de verre permettant d’éclairer 90 % de ses bureaux à la lumière naturelle. Un très bel exemple de construction « durable ».

Le vert conjugué au futur

Récemment le collectif d’architectes « Et alors » a imaginé ce que pourrait être Paris en 2100. Les résultats sont surprenants ! On retrouve une capitale entièrement plongée dans la nature. A découvrir ici.

Collectif "Et alors" - Projet +2°c... Paris s'invente

Et si vous ne savez pas quoi faire ce week-end et que le sujet vous intéresse, vous pouvez découvrir en ce moment l’exposition « Paris, ville fertile » à la cité de l’architecture et du patrimoine. En savoir +

Crédits photos

1 : Hélène Marois / 2 : Collectif  Et alors

dans UNE aime

Commentaires

0 commentaire

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Nous vous rappelons que vous êtes responsables du contenu des commentaires que vous publier

*